Menu
Rappel et premier rdv gratuit
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Divorce pour faute : Mesdames, attention au bovarysme

Divorce pour faute : Mesdames, attention au bovarysme

Le 17 mai 2018
Maître Franck LOYAC, avocat en divorce à RENNES (35), vous informe sur la jurisprudence.

L'article 242 du code civil précise que le divorce peut être demandé par l'un des époux lorsque des faits constututifs d'une violation garve ou renouvelée des devoirs et obligations du mariage sont imputables à son conjoint et rendent intolérable le maintien de la vie commune.

Dans un arrêt rendu le 9 mai 2016, la chambre du divorce de la Cour d'appel de RENNES a ainsi retenu que la faillite du couple était liée à un délaissement affectif mutuel, les époux ne partageant plus de vie intime et ne recherchant pas un soutien psychologique ou une solution aux difficultés du couple, l'époux s'étant réfugié dans la passion des jeux vidéo et l'épouse, souffrant de bovarysme (comportement d'une femme que l'insatisfaction entraine à des rèveries ambitieuses ayant un rôle compensatoire)  s'étant mise à rèver d'une vie meilleure et à rechercher un réconfort sentimental auprès d'un autre homme, qu'elle n'obtenait pas auprès de son mari.

Morale de l'histoire : Mesdames rèvez mais faites le discrètement...!

Consultez votre avocat en divorce à RENNES (35), Maître Franck LOYAC, pour toute question relative à votre procédure de séparation.